Gérard Mailleau

Gérard Mailleau invité Festival Résisatances Ariège 2021 Film Les yeux bandés cinéma militant

C’est par la musique et l’éclosion des radios locales privées dans la fin des années 80 que je me suis intéressé au son. Depuis, ce métier, que j’exerce depuis bientôt 35 ans, soit sur des fictions (long métrages, téléfilms, court métrages) soit sur des documentaires, a été pour moi le meilleur moyen de découvrir le monde et les folles histoires de ses habitant.e.s.

Le dernier long métrage que j’ai tourné est Riquet de Jean Périssé, et en documentaire Le Blob de Jacques Mitsch.

Après presque 35 ans de bons et loyaux services comme ingénieur du son pour les autres, j’ai ressenti le besoin de réaliser mon premier film. L’idée première était d’expérimenter une prise de son en 3D (son binaural natif) sur un documentaire, et voir dans quelle mesure cette technique pouvait modifier le rapport images/sons. C’est comme ça qu’est née l’idée de tourner Les yeux bandés. Ce qui au départ n’était pour moi qu’un intérêt et un plaisir technique est devenu très vite une leçon de vie par des personnes non-voyantes, qui plus est, joueurs de foot.

 

Film associé : Les yeux bandés