Violence policière, de l’humiliation à l’assassinat

lundi 10 juillet à 18h00

C’est à l’abri des regards que la violence policière se déploie quotidiennement. Quand un cas est relayé par les médias, l’institution n’est pas remise en cause : c’est l’individu qui a commis une bavure. Pauvres et racisés sont en première ligne, c’est la domination sociale et la mécanique raciste qui s’exercent. Dès lors, quel contrôle pouvons-nous exercer sur la police ? Comment la maîtriser ?

 

En présence de :
Amal Bentounsi du collectif Urgence, notre police assassine et de l’Observatoire national des violences policières.