Stephane Valentin


Stephane Valentin
Réalisateur indépendant d’une douzaine de films, Stéphane Valentin débute sa carrière au début des années 2000 avec son film "La Verita Desplegado", lauréat d’un Défi Jeune. Suivent plusieurs documentaires en occitan, traitant d’histoire, de culture, de politique.

 

Certains de ses films reçoivent un franc succès, notamment "Génocidé", mention spéciale du jury au festival de Clermont-Ferrand en 2009 et "Bodega, Buf de Vida", (Auteure et productrice Sophie Jacques) coup de cœur de l’académie Charles Cros en 2010.

 

"Terre de Sumud", son premier film sur la Palestine, sorti en 2009, s’attache à montrer une Palestine différente du tableau tragique dressé habituellement, tout comme "Ramallah’s Maradona" réalisé en 2013. Stéphane Valentin demeure un réalisateur engagé, soucieux de provoquer le débat grâce à ses films.

 

Film projeté au festival

Génocidé