Roberto Castón


-  A propos du réalisateur :

Scénariste, producteur et monteur Roberto Castón a mis en scène soin premier long-métrage en 2001, intitulé En el nombre de Dios. Depuis il a réalisé La pasión segun un ateo, Maricón et Los requisitos de Nati.

En 2009 Roberto Castón met en scène Ander, présenté la même année à Berlin. Il s’agit d’une histoire d’amour entre un paysan basque et un immigré péruvien

"L’idée est m’est d’abord venue car je dirige un festival de films gays à Bilbao, et aucun film ne traitait jusqu’alors de cette thématique dans un milieu rural. Je voulais aussi y insérer la thématique de l’intégration. C’est là la base du film. Mais ce n’est pas un film centré sur l’homosexualité. C’est la solitude qui en est son centre et tous les personnages y sont confrontés : la solitude de l’immigré, avec José, celle de la femme qui attend en pure perte son mari, celle d’Ander, celle de la mère qui ne va pas franchir le pas dans sa relation avec l’homme qu’elle aime, etc. Le film est surtout une juxtaposition de différentes solitudes. Il me semble que cette thématique permettait au film, qui se situe dans une petite vallée refermée sur elle-même, de trouver un écho quel que soit l’endroit où le film est projeté."