14 juillet 2012

 

Pourquoi tu crois ?


Qu’est-ce que croire ? Qu’y a -t-il de commun entre avoir une foi religieuse et des convictions idéologiques ? 
Quel est le rôle de la croyance ? a-t-elle une utilité sociale ? psychologique ?
De tout temps, les croyances ont joué un rôle de catalyseur dans l’histoire de l’humanité : croyance en un ou des dieux, croyance en la science, au progrès...
En ce sens, la croyance est vectrice d’espoir en un avenir meilleur et/ou vient transcender le quotidien. 
Ainsi, si la croyance peut devenir un frein à la liberté individuelle, elle peut également apparaître comme un leitmotiv, une motivation pour avancer.
L’incertitude économique, environnementale, la perte de repère et de confiance envers les institutions ne laissent-elles pas place à un regain des religions et à une montée des intégrismes ?
Face aux angoisses existentielles, la croyance peut avoir fonction de mécanisme de défense afin de rendre les épreuves de la vie acceptables . 
Mais n’a t on pas tous des croyances plus ou moins encrées ? Ne sommes nous pas emprunts, de manière plus ou moins consciente, de croyances qui influencent notre façon de penser, notre quotidien ? 

Entre une approche rationaliste sceptique, et des analyse anthropologiques et psychologiques, nous tenterons de sortie du paradigme vrai/faux et de poser des jalons quant au rôle de la et des croyances.

En présence de : Neset Mandi, Ingénieur en informatique, Cercle de Zététique, Laurent Combres, Docteur en Psychologie Clinique, Chercheur au LCPI, Psychanalyste et Thierry Lamote, Docteur en psychanalyse et en psychopathologie, Enseignant..

 

 

Ce débat s'inscrit dans la thématique : La Fabrique des Croyances