12 juillet 2012

 

Musique populaire : subversion, transgression, contestation, c’était mieux avant ?


Dans la seconde moitié du vingtième siècle, chaque génération a construit
des mouvements culturels et musicaux en rupture avec les modèles dominants
représentant les générations précédentes.
Nostalgie de l’adolescence éternelle, « retromania », mix, mash up et
recyclage, dans une période marquée par l’absence de perspective de
transformation ou même de progrès social, la musique est-elle encore un
moyen pour les jeunes d’exprimer une révolte contre l’ordre établi ?
Culture de masse et contre-culture, économie de la musique et modes de
productions, genres musicaux et mouvements de la jeunesse, explorons la
construction de l’identité sociale et individuelle à travers l’adhésion à
des mouvements musicaux.

Avec Yasmine Carlet, Jean-Pierre Thorn et Michel Vuillermet.

 

 

Ce débat s'inscrit dans la thématique : Jeunesse, musique et rébellion