Marie Monique Robin


- biographie :

Marie-Monique Robin est née et a grandi dans les Deux-Sèvres où ses parents étaient agriculteurs. Elle étudie les sciences politiques à l’université de Saarbrücken et est diplômée du centre universitaire d’enseignement du journalisme de l’université de Strasbourg. Elle débute sa carrière avec France 3 Région puis travaille pour l’agence CAPA de 1989 à 1999 avant de devenir journaliste indépendante. Depuis 1989, elle a réalisé une quarantaine de films d’investigation et obtenu une trentaine de prix dont le prix Buffon (Festival International du Film Scientifique)… Ses films qui sont souvent le fruit d’une longue enquête de terrain, offrent un regard critique sur la situation des droits de l’homme dans différentes régions du monde notamment en Amérique Latine où elle s’est rendue plus. Elle enquête ainsi sur l’utilisation de la coca par les indigènes en Colombie (Mama Coca, 1990), sur la prévention du SIDA à Cuba (Sida et Révolution, 1989) ou encore sur l’implication de l’armée française dans l’Opération Condor (Escadrons de la mort, l’école française, 2003). On lui doit aussi plusieurs documentaires réalisés en France notamment « La révolte des femmes battues » (2000), « l’École du soupçon » (2005) qui montre les dérives de la lutte contre la pédophilie. En 2002, elle a par ailleurs réalisé un film sur la recherche scientifique concernant les phénomènes paranormaux (Le Sixième sens). Depuis 2004, Robin s’intéresse plus particulièrement aux menaces qui pèsent sur la biodiversité et à l’appropriation du vivant par les géants de la biotechnologie (« Les pirates du vivant » et « Blé : chronique d’une mort annoncée », 2005).

Marie-Monique Robin est également l’auteur de plusieurs essais dont certains ont connu un réel succès public (« Les 100 photos du siècle » a été vendu à plus de 600 000 exemplaires). C’est une des particularités de son travail d’investigation : chacun de ses livres raconte en détail l’enquête menée à l’occasion d’un de ses films et approfondit son propos par un complément documenté.

- Filmographie :

* Notre poison quotidien, 113’,2010, coproduction d’Arte France et INA France 2010, diffusé en première mondiale au FIPA de Biarritz en janvier 2011.

* Torture made in USA, 85’, 2009, Galaxie Presse, CFRT, diffusé exclusivement du 19 octobre au 19 décembre 2009 et du 30 mars au 4 avril 2010 sur Internet par Mediapart, le film a obtenu au FIGRA, festival international du grand reportage d’actualité du Touquet Paris-Plages, le prix Olivier Quemener-Reporters sans frontières, 2010

* Le Monde selon Monsanto,108’, 2008, ARTE, ONF, Festival international du film francophone en Acadie, Prix Rachel Carson (Norvège), Trophée des sciences du danger (Cannes), Umwelt-Medienpreis (prix des médias allemands, Berlin 2009), l’Ekofilm Festival de Cesky Kumlov (République Tchèque, 2009).

* l’École du soupçon, 52’, 2007

* On les appelait les dames du planning, 52’, 2006

* Argentine, le soja de la faim, 26’, 2005.

* Les pirates du vivant, 57’, 2005, ARTE, Prix au FIGRA, Prix Buffon, Festival international du film scientifique de Paris, Prix Ushuaïa TV

* Blé : chronique d’une mort annoncée ?, 52’, 2005

* Chasse au pédophile : quand la rumeur tue, 40’, 2004.

* La science face au paranormal, 52’, 2004, Canal +

* Escadrons de la mort, l’école française, 60’, 2003, CANAL +/ ARTE, Prix du meilleur documentaire politique (Sénat), Award of Merit (Latin American Studies Association, USA)

* L’ère du soupçon, 52’, 2002

* Escale à Cuba, 75’, 2002

* Cuba : l’île aux trésors, 52’, 2001

* Paroles d’agents, 52’, 2001

* Paroles de profs, 52’, 2001

* La révolte des femmes battues, 75’, 2000

* Paroles de flics, 52’, 2000

* Les cent photos du siècle, de février 1998 à février 2000 sur ARTE

* Petites et grande histoire du stade de France, 90’, 1998

* Mon père, le Che, 62’, 1997

* Le guérillero des laboratoires, 52’,1995.

* La faillite des paysans, 26’, 1997

* Voleurs d’yeux, 40’, M6, Prix Albert Londres 1995.

* Le théâtre des mules, 52’, 1995

* Cuba, l’histoire d’un mythe, 2 x 52’, 1994.

* Le plus bel endroit du monde, 26’, 1994.

* Voleurs d’organes, 52’, Planète Câble/Canal+ Espagne/ARD, 1993, Prix du Grand documentaire au Festival d’Angers, Prix du meilleur documentaire étranger au Festival de la Havane, Prix du jury catholique au festival de Monte Carlo, Prix Médiaville

* Ça n’arrive qu’ailleurs, 26’, 1992,

* Apartheid dans le sud Tyrol, 26’, 1990.

* Les jacqueries du bocage, 26’, 1990.

* Mama coca, 26’, 1990.

* La vallée des centenaires, 26’, 1990.

* Cuba si, Cuba no, 52’, 1990

* Sida et révolution, 26’, 1989