Mardi 7 juillet

La guerre à tout prix

 

 

10h00 - Espace extérieur - tente rectangulaire Café-Ciné

 

10h00 - Grande salle - Emile et les détectives - Gerhard Lamprecht - 75’ - VOST intégrale
Emile suit la trace d’un voleur à Berlin.

 

10h30 - Petite salle - The Gatekeepers - Dror Moreh - 95’ - VOST intégrale
Six anciens dirigeants du Shin Beth ont choisi, pour la première fois, de se confier à la caméra. Une auto-critique étonnante.

 

14h00 - Grande salle - Séance de courts-métrages sur le thème de la guerre - 70’
- Sarajevo Film festival - Johan Van Der Keuken - 14’ - VOST
- Le cri du Homard - Nicolas Guiot - 30’ - VF
- La Fenêtre - Étudiants de l’ESMA - 6’20" - VF
- This land is mine - Nina Paley - 3’33" - VOST
- Disney Ramallah - Tamara Erde - 26’47" - VOST - En présence de la réalisatrice

 

14h30 - Petite salle - A place for everyone - Hans-Ullrich Gössl - 60’
Deux jeunes Rwandais – l’un Tutsi et l’autre Hutu – voudraient s’aimer sans se cacher.
En présence du réalisateur
Précédé par : Génocidé - Stéphane Valentin - 26’
Rwanda -1994. Il est génocidé, mais il s’est relevé parmi les morts.
En présence du réalisateur

 

16h00 - Grande salle - Alexandra - Alexandre Sokourov - 92’ - VOST intégrale
Une babouchka rend visite à son petit-fils dans un régiment russe en Tchéchénie.

 

17h30 - Petite salle Débat La guerre à tout prix.
Pourquoi filmer la guerre ?

 

18h00 - Grande salle - Les géants - Bouli Lanners - 85’ - VF
Trois adolescents, abandonnés, livrés à eux-mêmes, subsistent tant bien que mal en faisant les quatre cents coups...

 

19h30 - Chapiteau - Apéro-concert : Rio Flores
Musiques d’Amérique latine au charango, accordéon et deux voix

 

21h00 - Grande salle - Vingt jours sans guerre - Alexis Guerman - 101’ - VOST
Tout au long du trajet en train de Stalingrad à Tachkent, le spectateur est plongé dans l’immense chambardement occasionné par la guerre.
Précédé par : J’ai huit ans - Yann Le Masson / Olga Poliakoff - 8’ - VF
À partir de leurs dessins, des enfants algériens parlent de leur expérience de la guerre.

 

21h00 - Grande salle - 5 caméras brisées - Emad Burnat / Guy Davidi - 90’ - VOST intégrale
_ Le paysan palestinien, Emad Burnat, a filmé cinq années durant le harcèlement des soldats israéliens sur son village de Cisjordanie.

 

22h30 - Plein air - Halle Saint-Volusien - Lulu femme nue - Solveig Anspach - 87’ - VF
Quelques jours de liberté pure dans la vie de Lulu, et sa rencontre avec des personnages hauts en couleur.