Privés d’espace public


La rue (d)écrit notre société au fil de ses trottoirs, ses caniveaux, ses plaques commémoratives, après un carnaval, un marché, un bal, une manifestation... Aujourd’hui, au-delà de la rue, nous parlons d’espace public, un espace à partager, à faire vivre et à reconquérir. Comment considérer un espace « public » quand des entreprises privées s’accaparent un bout de rue pour un tournage ou une manifestation ? Quand les caméras de surveillance se multiplient pour scruter nos faits et gestes sous des prétextes sécuritaires ? Quand le mobilier urbain exclut les plus démunis en leur interdisant même de s’allonger ? Et avant toute chose, il est intéressant de revenir sur la notion d’espace public qui, de par sa définition, appartient à tous et ne peut donc pas être récupéré.

 

En présence de :

Michèle Jolé, sociologue
Jean-François Mignard, membre du bureau national de la Ligue des droits de l’homme
Jérôme Scemla, réalisateur de Citizen Cam
 

 

Modératrice :

Sylvie Deshors, écrivaine

 

Version audio du débat