Jean-Michel Carré


- À propos du réalisateur

Après des études de médecine puis à l’IDHEC, où il obtient un diplôme de réalisation et de prise de vues, Jean-Michel Carré commence sa carrière de metteur en scène dans l’esprit du cinéma d’intervention sociale qui se développe dans les années 70. La quarantaine de documentaires qu’il signe ensuite s’inscrit dans ce mouvement, dénonçant la façon dont la société génère et entretient l’exclusion. Son engagement en tant que cinéaste se prolonge dans sa société de production les films Grain de sable consacrée tout d’abord à la critique des « milieux d’enfermement » (écoles, hôpitaux, usines, prisons...) mais également à des luttes internationales telles que l’Apartheid ou les conflits du Moyen-Orient.
C’est dans le cadre de la thématique « Norme sociale et handicap » que nous recevrons Jean-Michel Carré pour présenter son film Sexe, amour et handicap, une approche sur la relation entre handicap physique et plaisir.

Filmographie sélective

- 1973 : Liberté Jean
- 1975 : Le Ghetto expérimental, documentaire co-réalisé avec Adam Schmedes
- 1976 : L’Enfant prisonnier
- 1978 : Alertez les bébés !
- 1981 : Votre enfant m’intéresse / On n’est pas des minus
- 1990 : Femmes de Fleury / Prière de réinsérer / Les enfants des prisons / Les matonnes
- 1991 : Contre l’oubli
- 1992 : Les Poussins de la Goutte d’Or
- 1993 : Galères de femmes
- 1994 : Les trottoirs de Paris / Les enfants des prostituées / l’enfer d’une mère / Les clients des prostituées
- 1995 : Visiblement je vous aime / Beaucoup, passionnément, à la folie
- 1999 : Une question de classe(s)
- 2000 : Charbons ardents2
- 2001 : L’opéra des mineurs
- 2002 : Drôle de genre
- 2004 : Le Koursk, un sous-marin en eaux troubles
- 2007 : J’ai (très) mal au travail (Résistances 2010)
- 2007 : Le Système Poutine
- 2009 : Grandir à petits pas
- 2010 : Les Travailleu(r)ses du sexe,
- 2010 : Sexe, amour et handicap
- 2011 : Ukraine, indépendance de 18 à 20 heures
- 2011 : Chine, le nouvel empire du monde