Gilles Perret


- À propos du réalisateur

Réalisateur de documentaires pour la télévision et le cinéma, Gilles Perret travaille essentiellement dans sa région, la Haute-Savoie. Spécialiste du « Globcal », il s’inspire généralement d’une problématique politique et/ou économique d’ordre global qu’il transpose au niveau local. De cette vision singulière est née, en 2006, Ma mondialisation, un documentaire original qui retrace l’histoire de la mondialisation à travers le portrait atypique d’un patron de Haute-Savoie. De son premier long-métrage en 1999, Trois frères pour une vie à De Mémoires d’Ouvriers en 2011, son travail s’articule souvent autour des habitants de la région offrant une réflexion sur la place de l’être humain au centre des contraintes du système. Les Alpes dans le cœur, Gilles Perret ne manque pas de soulever des questions écologiques rattachées au développement économique et urbain notamment dans Ça chauffe sur les Alpes (2007) ou encore T.I.R-Toi du Mont-Blanc (2003).
Reconnu au niveau national pour son film Walter, retour en résistance (2009), nous sommes heureux de l’accueillir sur le festival cette année.

Filmographie

- 2011 : De Mémoires d’Ouvriers
- 2009 : Walter, Retour en Résistance
- 2007 : Ça chauffe sur les Alpes
- 2006 - Ma Mondialisation
- 2005 : Les saisonniers
- 2004 : 8 clos à Evian
- 2004 : L’homme qui revient de haut
- 2003 : T.I.R.-toi du Mont-Blanc
- 2003 : L’envers des Grands
- 2002 : La chauffe
- 2002 : La route des vins, Italie du Nord
- 2001 : La route des vins, Savoie et Jura
- 2001 : Les sauveteurs des cimes
- 2000 : Les Alpes en musique
- 1999 : Trois frères pour une vie