Delphine Pinson



Delphine Pinson s’est toujours passionnée pour les différentes méthodes d’apprentissage et les façons d’éduquer. Animatrice depuis l’âge de 17 ans, en parallèle de ses études, elle découvre vite dans l’éducation populaire quelque chose qui lui parle.

 

En 2010, elle troque la casquette d’animatrice contre celle de professeur des écoles. Elle est tout d’abord amenée à exercer dans différents niveaux, observe de nombreuses façons d’enseigner, et rencontre des enseignants aux méthodes variées. Particulièrement intéressée par les questions liées au handicap et par la façon dont l’enseignant peut intégrer chaque élève dans le groupe classe, elle est ensuite amenée à exercer sa profession à l’institut médico-éducatif (IME) des Magnolias de Saint Maurice l’Exil (Isère). Là, elle enseigne à des jeunes de 8 à 20 ans au sein de groupes très restreints (4 à 7 élèves) et dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire (enseignants, éducateurs, psychologues et psychomotricienne).

 

Avide de découvrir d’autres possibles, elle décide de consacrer son année 2014-2015 à la rencontre d’initiatives combinant le dehors, la pédagogie et l’autisme. La rencontre avec Michel Duckit offre une possibilité de décuvrir un autre possible... c’est donc le regard curieux et la caméra en main, qu’elle part à la rencontre de cette classe. C’est d’apprendre qui est sacré est son premier film.