Action culturelle à l’année

Dans une logique d’Education Populaire, nos grands principes d’actions sont :

 

 La citoyenneté : Le festival est thématique et non compétitif. L’idée est de permettre au spectateur de se réapproprier les grandes questions qui traversent notre société et de se forger une opinion complexe et documentée.
 Le Collectif et le participatif : Depuis 2007, c’est un collectif d’une trentaine de bénévoles répartis en comité, qui assure la programmation appuyé par environ 80 bénévoles pendant la période du festival.
 L’exigence artistique et éditoriale : Ce choix du collectif et du participatif ne diminue en rien l’exigence artistique et éditoriale du festival. Nous mettons en œuvre les moyens nécessaires pour permettre à tous les bénévoles non-initiés de bénéficier d’une grille de lecture riche et précise lors de la période de sélection.

 

 

C’est pourquoi, nous organisons tout au long de l’année des comités de programmation à destination des publics éloignés, non-initiés, ou empêchés.

 

Comité de programmation des adolescents.
En partenariat avec l’association FAJIP (Foix Adolescence Jeunesse Information et Prévention) et la MJC de Pamiers, chaque après-midi pendant les vacances d’hiver, un groupe d’adolescents de 12 à 16 ans s’est réuni pour découvrir des films en lien avec les thématiques et choisir le film qu’ils préféraient. Il s’agit de Sonita de Rokhsareh Ghaem Maghami dans le cadre de la thématique Les visages de la violence.

 

Kinodok
Du 7 au 16 juillet, cet atelier, ouvert à tous les amateurs ou professionnels de cinéma, a pour ambition de réaliser en peu de temps des films documentaires, franco-algériens pour cette édition en raison du zoom géographique sur l’Algérie. Tout l’intérêt de ce Kinodok réside dans l’échange qui a lieu entre des personnes qui ne se connaissent pas, la rencontre des compétences de chacun et les questionnements politiques et culturels qui se mêlent à une pratique concrète. Des interprètes en Langue des Signes seront aussi présents pour rendre cet atelier accessible aux personnes sourdes ou malentendantes. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur la page de Caméra au Poing.
« faire bien avec rien, faire mieux avec peu mais le faire maintenant » devise du Kinodok.

 

 
Jury des enfants
Le Jury des enfants s’est déroulé à l’école Parmentier avec les Francas du Pays de Foix et les enseignants. Au cours de quatre séances, les enfants ont découvert des courts-métrages d’animation et ont été initié au principe du débat pour choisir leur film coup de cœur. Il s’agit de A sunny Day de Selcen Ergun.

 

Comité des habitants du centre ville
Les films de plein air ont été choisis par un groupe d’habitants du centre ville grâce à une séance de visionnage tous les 15 jours entre janvier et avril. Ce comité se tenait à l’auberge Le Léo en partenariat avec le secours populaire de Foix.

 

Comité de l’accueil de jour
L’accueil de jour de la Croix Rouge de Foix accueille des personnes sans domicile fixe ou qui ne peuvent pas faire face à toutes leurs charges et leur propose petit-déjeuners, douches, casiers mais également suivi administratif et médical ainsi que des activités culturelles. Lors de cinq séances, un groupe de bénéficiaires a vu des courts-métrages et a construit une sélection en lien avec les thématiques de Résistances. Ensuite, un groupe accompagné par le photographe Wilfrid Davoine a participé à un atelier photographique sur le thème Reconquêtes de imaginaires dont vous pourrez découvrir le résultat lors du festival.

 

Comité de programmation de l’INSTEP à Lavelanet
Pour la première fois cette année, nous avons développé un comité de programmation avec l’INSTEP, un organisme de formation. Deux de leurs groupes ont participé à un comité de programmation. Parmi trois films présentés, ils ont choisi celui qu’ils préféraient pour un Hors les Murs à Lavelanet.

 

Comité de programmation des personnes sourdes et malentendantes
Une partie de la programmation du festival est accessible aux personnes sourdes et malentendantes soit parce que les version existent déjà soit parce que nous prenons en charge la conception des sous titres spécifiques. Un groupe de personnes sourdes se réunit pour choisir parmi la programmation, les films qui seront adaptés. En partenariat avec Sens dessus Dessous et Sourds 09.

 

Les films du lycée Gabriel Fauré
Au sein de la section cinéma et audiovisuel du lycée Gabriel Fauré à Foix, les élèves s’attellent tout au long de l’année à la réalisation de courts-métrages. Le festival Résistances, partenaire du lycée, projettera ces films lors d’une séance gratuite ouverte à tous.