25 avril : Soirée Notre-Dame des Landes

Salle polyvalente, Foix

A la fin des années 90, Jean-Marc Ayrault, alors maire de l’agglomération nantaise, relance le projet d’aéroport international sur la commune de Notre Dame-des Landes, un village situé à 25 km de Nantes. Pour accueillir ce projet titanesque, on prévoit une zone humide de 2000 hectares à vocation agricole. Malgré les protestations, le projet est déclaré d’utilité publique en 2008, ce qui entraine en 2012 l’expropriation et l’expulsion des habitants et exploitants. Cet espace est alors déclaré « Zone à défendre » (ZAD) par différents activistes qui décident d’occuper les lieux pour empêcher les travaux. A l’automne 2012, l’Etat intervient ordonnant la destruction des abris de fortune des militants. En réaction, une grande manifestation de soutien aux « zadistes » est alors organisée.

A l’heure où ce projet est de plus en plus compromis, l’objectif de la soirée est d’une part de permettre à tous d’en comprendre les enjeux écologiques et politiques. D’autre part, il s’agit de proposer un autre regard sur le mouvement de contestation.


18h30, Sans les murs
de Vincent Lapize, doc, 42 min

Il s’agit d’une impression subjective et sensible d’un moment de vie à La Sécherie, un petit hameau de la Zone à défendre. L’action se déroule avant les vagues d’expulsions. Ce film parle des liens qui se sont créées entre les anciens habitants et les activistes.

19h15 Déambulation, exposition de photographies, poste de visionnage, sélection de vidéo d’Internet.
Petite restauration proposée par l’Equitable. Bénéfices au profit des zadistes.

20h30 Notre Dame au cœur de la lutte

Ce film réalisé par des citoyens amateurs recueille la parole des opposants au projet (agriculteurs, habitants, pilotes, élus,..) et expose leurs arguments, à travers un historique précis.

Débat avec Olivier Tric de l’ACIPA (Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes)