Du 4 au 12 Juillet 2014: 18ème édition du festival de films Résistances

Pour ce festival de début d’été au pied des Pyrénées, le collectif est déjà à pied d'œuvre pour l'édition 2014. Pendant les prochains mois, il sélectionnera pour vous une centaine de films et documentaires rares, émouvants, percutants et saisissants, autour de quatre thèmes : Quand le peuple se fâch(is)e (5 et 6 juillet), Homme / Animal (7 et 8 juillet), Main basse sur le corps (9 et 10 juillet), Eloge de la lenteur (11 et 12 juillet)
Ce festival s'est donné comme objectif de promouvoir un cinéma rarement diffusé sur les écrans, pour créer un salutaire étonnement , faire connaître d'autres regards et d'autres cinéastes que ceux du prêt-à-penser habituel. Avec 4 thèmes, un zoom géographique, des avant-premières, un programme spécial jeunes, des invités, des concerts, des expos et des débats, Résistances vous promet 9 jours de rencontres et de découvertes autour du 7ème art.

La sélection définitive sera disponible à partir du mois de mai. En attendant, découvrez le dossier de presse.
  • Nous trois ou rien de Kheiron

    Dans le cadre du festival Résistances, et du partenariat avec la MJC Pamiers, le jury des ados a sélectionné le film Nous trois ou rien de Kheiron. Jeune iranien militant pour la démocratie sous le régime du Chah, Hibat est envoyé en prison. A sa sortie, la main de fer du Chah a fait place à l’intégrisme religieux de Khomeiny, et il est (...)
  • Habiba Djahnine

    Née en 1968, Habiba Djahnine grandit à Béjaïa, où elle s’implique dès sa jeunesse dans la vie culturelle, militante et associative. Aujourd’hui poétesse, écrivaine, documentariste, programmatrice de films, pédagogue, elle semble construire ses actions en harmonie avec l’évolution de sa pensée, alliant un esprit pratique, une réflexion méthodique et une (...)
  • Merzak Allouache

    Né à Alger en 1944, le réalisateur Merzak Allouache a assisté à l’évolution de son pays, qu’il représente dans ses films. Sa renommée internationale s’établit après son premier long métrage Omar Gatlato, sorti en 1977. Il reçoit par la suite de nombreuses distinctions et reconnaissances internationales pour ses films, que ce soit à Cannes, à Chicago ou (...)
  • Vers l’accessibilité, du nouveau dans la programmation

    Place à la programmation jeune public, où deux journées seront consacrées aux courts-métrages : le mercredi 12 juillet et jeudi 13 à 10h. La première séance, sans paroles, abordera le thème des animaux et de la nature. Au sommaire, Mobile / Le vélo de l’éléphant / Perché / Pik,Pik, Pik et la présentation du Choix du Jury des enfants de l’école Parmentier, A (...)
  • Un premier invité, Julien Brygo

    Les millionnaires fleurissent alors que la majeure partie de la population sombre toujours plus dans la pauvreté et les situations précaires. Expérience visuelle autant que sonore, les films photographiques de Julien Brygo ont à coeur de confronter ces deux mondes. Ce journaliste indépendant et photographe nous fera l’honneur de sa présence au (...)
Voir toute l'actualité du festival