Zoom Chine

JPEG - 38 ko

tous les jours à 18h00.

À Résistances, on aime les cinémas qui ont maille à partir avec la censure et qui explorent les limites des sociétés qu’ils décrivent. Cela va encore se vérifier avec ce « Zoom ».

En Chine, il y a bien sûr un cinéma de consommation courante vu par des millions de spectateurs. Ce n’est pas ce que nous voulions montrer à Résistances, car il existe aussi un cinéma chinois d’auteur, et des cinéastes engagés dont l’œuvre se nourrit des agitations politiques et sociales de la République populaire.

De Ma Vie, applaudi en 1950 avant sa condamnation quelques années plus tard, à A Touch of sin, primé à Cannes en 2013 et toujours inédit dans son pays, nous vous proposons donc huit films, pour la plupart mis à l’index par le Parti, qui allient une critique aiguisée de la Chine moderne à des qualités artistiques indéniables.


Les films de la thématique

  • Ma vie de Shi Hui >>> Fiction >>> samedi Juillet 2014 à 18h00
  • A touch of sin de Jia Zhang Ke >>> Fiction >>> vendredi Juillet 2014 à 18h00

 

Débat(s) sur ce thème

  • Débat : Zoom Chine jeudi Juillet 2014 à 17 h 30,

    Jeudi 10 juillet à 17h30


    Problèmes sociopolitiques et cinéma chinois contemporain Né en 1905 le cinéma chinois se développe vigoureusement, sur le modèle occidental, jusqu’en 1949, malgré guerres et révolutions. Mis sous tutelle politique à partir de 1950, il renait à partir des années 80. Deux cinémas coexistent désormais, un (...)